Mardi 7 mai - Tout le monde au sud

Treize au départ, et très vite, en haut de Veigné, cinq devant : Catherine, Jacki, Philippe qui en matière de bosses n'est plus à une côte près, Jean-François et Joseph. Ils filent, occasionnant à chaque franchissement du mur du son des déflagrations que le deuxième groupe entend distinctement, même s'il prend son temps loin derrière.

Loin? Cela se discute. Car ce deuxième groupe avance sur le même parcours, 65 kilomètres qui conduisent jusqu'au Carroir-Jodel et au Louroux. Il avance à son allure, prudemment quand il le faut, traversant par exemple, après Louans, le hameau de la Basse-Cour les mains sur les cocottes.

Le reste du temps, c'est un groupe où les conversations vont bon train et qui permet de rentrer presque sans fatigue, comme en attestent cet après-midi là Viviane, Nelly, Maryse, Marie-Françoise, Jean-Luc, Denis, Christian et François. Un peu de vent, des températures encore un peu fraîches quoique idéales pour une cave où l'on conserverait quelques bouteilles… En somme, des conditions presque parfaites!

Au Louroux, il est clair que ce groupe "en a encore sous la pédale".

32 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout